Les bars-end (ou embout de guidon)
 Imprimer cette fiche

Que vous les appeliez bar-ends, cornes ou extensions de guidon, c'est vrai, cet accessoire donne un look «compétition» au vélo qui en est équipé. Mais ce n'est pas le seul avantage. Leur utilité, dans certaines circonstances, ne fait pas de doute. Tout d'abord, les bar-ends vous offrent une position plus confortable en augmentant la variété d'appuis que vous pouvez adopter. De longues sorties à vélo occasionnent parfois des douleurs dans les poignets, et le fait de pouvoir changer vos mains de position vous soulagera. Une autre raison de placer des bar-ends est d'acquérir une position plus aérodynamique. Lorsque vous posez les mains sur le cintre, vos coudes ont tendance à aller vers l'extérieur, tandis que les placer sur les bar-ends provoque le fait que vous les rentriez. Vous êtes également davantage penché sur votre VTT. Bien sûr, ce n'est pas cette position aérodynamique qui vous fera passer de la derniére place au peloton de tête, mais là où il y a de la vitesse à prendre, n'hésitons pas.
Les bar-ends s'avérent intéressants dans les montées, mais attention, seulement dans le cas où l'inclinaison n'est pas trop importante. Dans une montée relativement faible où vous décidez d'attaquer en danseuse, vous grimperez plus facilement si votre VTT est équipé de bar-ends. En effet, ceux-ci jouent en quelque sorte un rôle de levier qui accentue votre force. Le mouvement de balancier est également rendu plus naturel qu'avec les mains fixées au guidon. Par contre, dans une côte raide, l'utilisation des bar-ends est à proscrire. Le centre de gravité se trouve alors trop en avant, ce qui déleste la roue arriére et provoque un manque d'adhérence de celle-ci. Sur un parcours semé de difficultés techniques, évitez également de vous servir de vos bar-ends, car y maintenir les mains rend une bonne maîtrise difficile.
Placés à l'horizontale ou en diagonale, droits, cintrés ou ergonomiques, longs ou courts,... les bar-ends connaissent toutes les fantaisies. Pour ne pas vous y perdre, voici quelques conseils. En ce qui concerne leur installation, orientez vos bar-ends de 20 à 30 degrés par rapport à l'horizontale, en les inclinant vers le haut. Vos poignets seront ainsi dans une bonne position. Munissez votre VTT de bar-ends relativement courts, car autrement, le système de bras de levier se trouve trop accentué. Le moindre mouvement est dans ce cas amplifié et vous n'aurez pas un parfait contrôle de votre VTT. Si certains bar-ends s'emboîtent dans le guidon, la majorité se fixe autour de celui-ci. Ne serrez pas trop fort, car vous risqueriez d'endommager votre cintre. Certain modèles sont revêtu d'une surface anti-dérapante bien utile lorsque vous transpirerez. Préférez donc ceux-ci aux modèles lisses. Dernier conseil, n'utilisez pas vos bar-ends si vous risquez de devoir freiner en catastrophe. En effet, le temps de repositionner vos mains sur le guidon pour attraper vos freins fera que vous aurez une bonne chance de vous retrouver le nez dans l'obstacle.
Au niveau des prix de cet accessoire, ils varient évidemment selon le matériau utilisé, le poids, la longueur, le nombre de positions et... la marque du fabricant. Pour donner une fourchette, vous trouverez les premiers modèles aux alentours de 50 FF et les plus chers tourneront aux environs de 1200 FF.



Retour au sommaire des dossiers




Recherche avancée

Vos circuits favoris
Mont chauve d'Aspr... (06)

Le Circuit du Peyr... (06)

Le Circuit de la G... (06)

La sologne Bourbon... (03)

Le Hameau de Vigno... (06)


 
Aidez nous !
Vous utilisez VTTMania, vous êtes satisfait de nos services, ...Aidez nous et participez à notre succès !

Liens utiles